22 novembre 2016

VEM : une Veille Economique Mutualisée pour la filière bois

Aboutissement d’un travail engagé depuis plusieurs années par la filière forêt-bois en partenariat avec les Pouvoirs Publics, la VEM, Veille Economique Mutualisée, est un premier pas vers un partage amélioré des connaissances, une plus grande transparence et une meilleure intégration de la filière. Son ambition prioritaire : permettre aux entreprises de mieux répondre aux besoins des marchés et aux objectifs stratégiques des donneurs d’ordres afin de renforcer leur compétitivité.

 

Un soutien réel et concret

 

Cette veille économique mutualisée a pour vocation de surveiller l’ensemble de la filière, en partant de la forêt jusqu’à la distribution, en passant par le bois énergie ou encore la construction bois. Un site internet qui regroupera l’ensemble des données collectées sera au cœur du dispositif. Les acteurs pourront venir y consulter des informations sur leur cœur de métier. Mais au-delà, ils auront également la possibilité d’extraire des tableaux, des graphiques et autres analyses qui les accompagneront dans leur prise de décision. Le partage et l’échange seront également présents au travers de l’outil, puisque les entreprises pourront profiter des retours d’expérience et des données répertoriées lors de projets menés par des professionnels du bois. Enfin, il sera possible de prendre le pouls de l’activité bois-forêt de manière globale en consultant l’actualité économique de la filière et des différentes branches.

 

Priorité à la réactivité et à la compétitivité

 

En assurant la cohérence des actions de la filière, ce partenariat public-privé va renforcer la compétitivité du secteur. Il lui donnera plus de force et d’efficacité. Les entreprises qui auront accès à la répartition de la valeur ajoutée aux différents stades de marché de la filière pourront situer le niveau de leur propre activité. Ce qui leur permettra de mieux aborder les marchés d’avenir, et ceux à forte valeur ajoutée, pour générer de la richesse et créer des emplois. Enfin, cette VEM est une réelle opportunité pour tout propriétaire forestier qui souhaiterait exploiter son bien, d’une manière ou d’une autre.

 

En pratique, un cahier des charges précis a été élaboré pour lancer un appel d’offres en vue de déterminer quel acteur assurera la mise en place de ce projet ambitieux. Ce sont la FCBA et l’IPEA qui en assureront la mise en œuvre opérationnelle, sous la coordination de France Bois Forêt.

 

Source France Bois Forêt

 

 

PARTENAIRES 2016